Pourquoi il n’y a pas de cheeseburger en Israël

Un bon vieux cheeseburger tout à fait appétissant - ® E. Camus

Et comment j’ai appris que le poisson est un produit laitier.

Si l’envie vous prend un jour de vous  délecter en Israël d’un des étendards gastronomique de l’Amérique à l’étranger, avec ses buns chauds, un bon gros steak saignant, une tranche de fromage fondant, une feuille de laitue, une tranche de tomate, oignons rouges, cornichons russes, moutarde ketchup, bref un bon vieux cheeseburger tellement épais qu’il rentre pas dans la bouche, comptez pas trop là-dessus… Car il n’y a pas de Cheeseburgers en Israël.

Ok, ce n'est pas un cheeseburger mais un philly sandwich (pris à Katz's Deli), mais on voit bien le concept - ® E.Camus

Pour être tout à fait exact, il n’y a pas de « cheese » dans les « burgers » en Israël. La raison n’est pas diplomatique ou gastronomique, mais, comme beaucoup de choses ici, religieuse. La raison, la voici : « Tu ne cuiras pas le chevreau dans le lait de sa mère. » Ce précepte, tiré du Deutéronome 14:21 pour être précis est à l’origine de  la censure culinaire. Car si certains exégètes ont cru voir dans cette phrase une condamnation de l’inceste, il n’en reste pas moins que littéralement, cette sentence interdit de manger de la viande couplée avec un produit laitier. Et comme la religion juive est une orthopraxie, c’est à dire qu’elle attache plus d’importance au respect de la Loi qu’à la conformité à des dogmes (wikipedia), le cheeseburger est de facto proscrit. Tout comme n’importe quel plat qui mélangerait de la viande et un produit laitier.

La tradition explique qu’il est bon de laisser s’écouler au moins 6 heures (c’est à dire 5 heures et une minute) entre l’ingestion de viande et de produits lactés. Cette norme s’applique à toutes les viandes. Et c’est là où ça se complique. Le Marmitton explique ainsi dans un de ses articles consacrés à la nourriture à préparer si jamais on invite des juifs à manger chez soi, que la Loi juive appelle viande « tout animal ruminant à sabots fendus ». Dans les textes, on trouve donc 10 animaux autorisés : bœuf, mouton, chèvre, cerf, gazelle, mouflon, daim, bouquetin, oryx (espèce de gazelle) et antilope. Donc adieu steak de cheval et autre civet de lapin. De plus, le porc est prohibé comme chez les musulmans. Les volailles sont quant à elles autorisées, tout comme les poissons « avec des écailles et des nageoires » (donc pas de crustacés et autres fruits de mer qui font le bonheur de nos amis bordelais).

Tuna  is dairy

Et ce n’est pas fini. En se promenant dans les rues de Jérusalem, une des villes d’Israël la plus à cheval sur le respect des Lois judaïques, on peut voir des magasins de Bagels qui proposent des sandwichs au cream cheese et au thon : un produit laitier et un ensemble constitué de protéines animales, dans le même plat ? C’est cacherout ça ? Un des vendeurs m’a expliqué qu’il n’y a là rien d’hérétique, car consommer du poisson et des produits laitiers est toléré. « Tuna is dairy » (le thon c’est un produit laitier) m’a-t-il expliqué malicieusement. [edit : certains juifs ne mangent pas non plus de laitage avec le poisson].

Un pot de glace parvée

Enfin si jamais l’envie vous prend de manger une glace après un hamburger (sans fromage), c’est possible : à condition qu’elle soit « parvée », c’est à dire qu’elle ne contienne pas de protéines animales. C’est commun ici de trouver ce genre de glaces dans les supermarchés. En gros, c’est une glace dans laquelle le lait de vache a été remplacé par du lait de soja et que l’on peut donc manger après un bon gigot [edit : ou plutôt une bonne bavette, car « l’arrière de train – dont le gigot est issu – de l’animal est dans sa plus grande partie interdite à la consommation du fait de la présence du nerf sciatique » comme me l’indique un confrère juif]. Donc c’est réglo au niveau religion. Par contre ce n’est pas très bon.


Une réflexion sur “Pourquoi il n’y a pas de cheeseburger en Israël

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s