Les cathos intégristes toujours autant indignés

Après la pièce de Castellucci, c’est à Golgota Picnic que les catholiques intégristes s’en prennent. En ce jour anniversaire de la loi de 1905 sur la laïcité, analyse de l’Institut Civitas, tête de proue du mouvement.« Insultante », « blasphématoire », c’est ainsi que les manifestants désignent la pièce de l’Argentin Rodrigo Garcia. Selon les sources, ils étaient entre 100 et 1000 (sic) hier devant le Théâtre du Rond Point pour la première, rassemblés à l’appel de Civitas – un « lobby catholique » selon son secrétaire général. Ils devraient être beaucoup plus nombreux dimanche 11 puisque Alain Escada, dans un communiqué de presse, annonce :

Ce spectacle de Rodrigo Garcia est encore bien pire que celui de son ami Castellucci. « Golgota Picnic » est un ignoble mélange de blasphèmes et de perversion. […] Ce spectacle est une injure au Christ. Les mots et les gestes y sont blasphématoires et quasi pornographiques et nous nous étonnons que rien ne soit fait pour en interdire l’accès aux enfants. Les scènes et les dialogues y sont viscéralement antichrétiens, sordides, pervers et humiliants. Les Evangiles y sont moqués de façon ordurière et profanatoire, avec une violence abjecte et glauque qui relève d’un fanatisme anticlérical et d’un fondamentalisme laïcard que nous combattrons avec fermeté.

Et donc d’ajouter en forme de rendez-vous :

Le dimanche 11 décembre sera l’occasion d’une nouvelle grande manifestation nationale contre la christianophobie. Elle partira à 14h de la place de l’Alma pour se diriger vers l’avenue Franklin Roosevelt. Ce 11 décembre sera le point d’orgue de notre mobilisation.

Ces propos méritent deux ou trois éclairages.

Tout d’abord l’utilisation des expressions « fanatisme anticlérical » et « fondamentalisme laïcard ». On obverse ici l’utilisation d’un procédé rhétorique simpliste qui consiste à faire retomber sur ses adversaires les faits qui nous sont reprochés. En taxant de fondamentaliste et de fanatique l’auteur de la pièce, Civitas détourne les critiques qui pourraient lui être portés. Pour mémoire, Civitas manifeste main dans la main avec la (traditionaliste) Fraternité sacerdotale Saint Pie-X créée par Monseigneur Lefebvre évêque intégriste excommunié en 1988.

A propos de La Cité Catholique (groupe de catholique intégriste dont est issu Civitas) Jean-Yves Camus*, spécialiste de l’extrême-droite, donne la description suivante : « L’objectif premier était de bâtir une sorte d’Action française épurée de son agnosticisme et de son positivisme […] (et) d’instaurer le règne social du Christ  par le rôle actif  d’une élite de militants formés selon des techniques d’action et de propagande souvent calqué sur le modèle marxiste ».

Et on dirait que les membres de Civitas ont bien retenu la leçon. Comme l’explique Le Figaro ce matin, c’est l’Institut Civitas qui tire l’épingle du jeu de toutes ces polémiques. Organisation quasi-inconnue il y a un an, elle a réussi – en quelques actions très médiatisées – à faire parler d’elle et surtout à devenir un véritable levier d’influence sur la vie politique française. Sous l’impulsion du « lobby chrétien »,  le député Jacques Remiller (UMP) a fait signer à 57 de ses collègues un texte condamnant la « christianophobie en Orient mais aussi en Occident ». À Paris, le Nouveau Centre s’est également rallié à la demande d’Escada : le sénateur Yves Pozzo di Borgo va déposer au prochain Conseil de Paris un amendement « au nom de la laïcité » demandant à la mairie de Paris de réduire ses subventions au théâtre qui accueille la pièce Golgota Picnic.

Dernier point, en ce jour anniversaire de la loi sur la laïcité, il est bon de rappeler que le délit de blasphème n’existe pas en France. Quant à la photo, elle fait référence à un reportage réalisée avec ma consoeur Elvire Camus sur la manifestation de Civitas du 29 octobre dernier pour Vice et disponible ici.

* Camus Jean-Yves et Monzat rené, Les Droites nationales et radicales en France, Presse Universitaire de Lyon, (1992), épuisé.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s