Et si le vote du FN était… un vote d’adhésion ?

Alors que les résultats n’étaient pas encore, officiellement, dévoilés hier soir, les analystes de tous poils s’écharpaient déjà pour savoir qui était responsable du score record de Marine Le Pen. Pour certains c’était – évidemment – le président sortant ainsi que sa cour de conseillers, Patrick Buisson, Henri Guaino et Guillaume Peltier en tête, qui avaient « fait le jeu du FN ». A trop vouloir chasser sur les terres de l’extrême droite, en agitant le drapeau rouge du halal, de l’immigration, des roms etc. ils avaient fini par rendre sa présidente crédible. Pour d’autres c’était – évidemment – la faute à Libération et au Nouvel Observateur qui avaient « fait le jeu du FN ». A trop vouloir faire peur aux électeurs de gauche sur un la probabilité d’un nouveau 21 avril, dans lequel Hollande aurait été affaibli par un Mélenchon à 12 – 14 – 16 %, ils avaient fini par assécher le candidat du Front de Gauche et renforcer Marine Le Pen. En gros, c’est la faute de tout le monde.

On a entendu beaucoup de choses sur le vote du FN durant cette soirée électorale : vote de protestation, expression de désarroi, etc… Bref et comme dirait un Belge que j’avais rencontré à Pommard pendant mes premières vendanges, « ils sont en colère mais ils ne le pensent pas vraiment ». Oui mais… Et si le vote du FN était… un vote d’adhésion ? Parce que le vote contestataire a beau jeu, mais il n’est pas forcément la meilleure grille de lecture de la journée d’hier. Car il faut bien avouer que Marine Le Pen a fait une campagne performante : elle a réussi à imposer des thèmes qui ont été repris par les autres candidats (le halal en premier lieu), tout en continuant à marteler qu’elle était une candidate anti-système. Elle a surtout réussi, et ses 20 % ou presque en sont la meilleure preuve, à rester sur le fil ténu qu’elle avait choisi dès le début : résister au siphonage des voix de l’UMP grâce à la fameuse « dédiabolisation », sans perdre son socle électoral radical, rester ferme tout en apparaissant plus présentable, plus « présidentiable » comme on dit. « Et si le vote du FN était un vote d’adhésion ? », c’est en tout cas arrêter de prendre les électeurs pour des débiles. Peut-être qu’ils se trompent de colère, mais ils ne se sont pas trompés de bulletin de vote : ils ont voté pour Marine Le Pen parce qu’ils sont d’accord avec ce qu’elle dit.

Une des conséquences de cette soirée électorale c’est également, une fois encore, le désaveu de la justesse des sondages qui ont tout dit sauf la bonne réponse. Créditée de 14 à 16 % à une semaine du scrutin, Marine Le Pen a fait mentir Ipsos, Ifop et compagnie qui se sont trompés en moyenne de 3 points pour elle et de 3 points (mais dans l’autre sens) pour Jean-Luc Mélenchon. Au final, c’est Marine Le Pen qui avait raison lorsqu’elle gueulait à qui voulait bien l’entendre que ses résultats n’étaient pas assez corrigés (les résultats bruts des instituts de sondage sont corrigés grâce à une cuisine secrète qui mêle résultats aux dernières élections, potentielle d’augmentation, un peu de magie aussi).

Il n’empêche que les résultats de Marine Le Pen ne sont pas SI bons que ça. Oui c’est le record du FN à une élection présidentielle. Oui elle écrase le score de son père en 2002 qui lui avait permis d’aller au second tour. Cependant, quand on reprend les chiffres de 2002, il ne faut pas oublier que lors de cette élection, il n’y avait pas un mais deux candidats de l’extrême droite. Et si l’on additionne les scores de Bruno Mégret et de Jean-Marie Le Pen on atteint 19,2 %, bien au-delà donc des 17,9 % de Marine Le Pen en 2012. Reste à savoir où ils sont allés.

Arnaud Aubry


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s