Notes sur Ramallah

    Pour quelqu’un ayant grandi dans un village de Bourgogne où le plus grand bandit du coin est un type qui s’est fait arrêter après avoir vainement tenté de voler un camion de bananes (il croyait que c’étaient des Playstation 2), l’atmosphère de Ramallah est au premier abord hyper oppressante.